Meltina RPG Index du Forum
 
 
 
Meltina RPG Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un nouvel élève

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Meltina RPG Index du Forum -> Archives -> Archives Rp
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'Impératrice
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Sam 26 Avr - 19:51 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

L'impératrice voyageait dans les couloirs de son immense citée volante. Elle attendait un nouveau venu par l'immense portail qui donnait au cœur de cette forteresse insondable qu'étaient les lieux. Les autres Commandants étaient avec elle, et Zaradia, son plus fidèle bras droit, était assez nerveux, comme toujours. Il avait à chaque fois peur que les faveurs de la puissante femme tombent sur un autre homme que lui. Mais d'un regard, derrière son masque qui dissimulait son visage, elle le rassura.
Nul homme autre que les Commandants de l'Empire n'avaient le droit de contempler la beauté parfaite qu'était la reine de tous. Même ses plus puissants gardes du corps ne pouvaient la regarder.

Ses vêtements étaient de la plus riche matière, et elle portait sous eux une puissante armure en écaille de dragon noir, qu'elle avait tué elle même dans une chasse organisé à cet effet. Elle l'avait aussi elle même forgé, et enchanté avec toute la puissance de sa magie. C'était la protection ultime. Mais elle n'avait pas encore eût l'occasion de la tester, elle était trop protégée, et si elle ne s'entrainait pas parfois avec ses plus puissants commandants, elle aurait depuis longtemps perdu sa grandeur d'autrefois.
Depuis ses 1500 ans de règne, une seule personne avait réussis à arriver jusqu'à elle malgré toute ses protections, et celui ci en la voyant, et sous l'effet de sa puissance, avait rejoint les rangs de l'Empire. Maintenant, il faisait partit de ses plus fidèles gardes du corps.

Elle plongea son esprit sur ce qu'elle savait de cet homme, ce Yorn. Un commandant né, plein de stratégie. Apparemment, il ne disposait d'aucune autre magie que son esprit, et cela plaisait à l'Impératrice. Il avait réussis à imposer aux Metans une victoire, et qui plus est une victoire écrasante. Il avait même réussis, et cela faisait presque rire la grande femme, à leur faire peur. Du jamais vu dans toute l'histoire de la lutte incessante contre ce peuple insectoïdal.  Il était jeune pourtant, et l'Impératrice comptait bien faire de lui l'un de ses plus forts commandants.

Les portes faites d'une matière plus résistante que l'adamantium, mais aussi brillantes que de l'or s'ouvrirent dans l'immense salle du trône, et le jeune homme apparut aux yeux de la reine de ce monde.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 26 Avr - 19:51 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yorn
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 36
Localisation: Au front

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 20:02 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Deux jours après l'envoie du message, il ne s'était rien passé. Les métans, craignaient maintenant le gourou du commandant. On les savaient dans les parages, plusieurs avaient tués et avaient été tués en tentant d'en apprendre plus sur les positions de leurs ennemis. Une escouade de forcenés avait même tenté de s'en prendre directement au camp et d'y mettre le chaos. Attentat vulgaire et inutile, une salve de flèche et de magie suffit à les massacrer tous. S'ils continuaient comme cela, l'armée métan allait finir par être en sous nombre. Elle ne pourrait plus alors rien combattre et se replieraient, malgré sa puissance magique. Mais ces deux jours se passèrent dans l'inquiétude d'un assaut brutal. Pourtant, ce ne fut pas lui qui vint le premier. La réponse de l'Impératrice arriva en premier. Sans attendre, Yorn lut le message. Il n'y avait là, ni l'ordre de reculer, ni celui d'avancer. L'ordre ne s'adressait qu'à lui. Elle voulait le rencontrer.

La fierté, l'orgueil, la joie s'emparèrent de l'homme qui à travers toutes ses années de services n'avait jamais eu un tel honneur. Rencontrer l'Impératrice, c'était comme un rêve. Seul les plus puissant commandant recevait cet honneur. Et lui n'était qu'un homme, sans pouvoir. Pourtant le voilà invité à la cours. Quelle joie ! Il ne se sentit jamais aussi bien. Laisser ses troupes sur place ? Cela ne le gênait pas, il laisserait des instructions précise et implaccable à son second. De toute manière, à moins d'un renfort soudain, l'armée metan n'était plus vraiment capable de se battre. Il fallait cependant rester prudent et ne pas hésiter à se replier si la situation échapait. En vérité, il n'y avait rien à craindre. Les métans devaient s'entretuer pour retrouver un général digne de ce nom. Yorn était sûr de l'avoir vu tomber pendant la bataille.

Il partit donc avec une dizaine de cavalier, pour se rendre à la cité volante et capitale de l'empire. Le voyage fut bref pour ses coursier inépuisable. Il lui sembla qu'en un instant il se retrouvait face à ses portes magnifiques. Il inspira à fond, les portes s'ouvrirent. C'est alors, qu'en s'avançant, il la vit. Elle n'était pas seulement belle, elle était sompteuse, fabuleuse. C'était un rêve. Nulle beauté ne pouvait l'égaler. Il lui semblait qu'il avait devant lui l'apparition d'une déesse. Une fois arrivé, il s'inclina devant elle, se pliant en deux. Il ne se releva pas, attendant que la divine voix s'exprime pour le faire. Il avait peur de se brûler les yeux à trop la regarder.
_________________
Il faut toujours tout voir, tout prévoir, sinon, c'est la défaite...
Revenir en haut
L'Impératrice
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 17:32 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Tous contemplaient le nouvel arrivant, plié en deux en s'inclinant. On aurait presque dit une liane qui venait de trouver un nouvel arbre où s'accrocher, et qui poussait presque à l'horizontale pour l'atteindre. Comme une tournesol qui se dirigeait vers le soleil, il se tournait vers l'Impératrice, tentant de boire à cette lumière qu'elle pouvait fournir à tout ceux qui l'entouraient. Oui, elle était la lumière, la seule et unique vérité.

Tous étaient favorablement impressionnés par lui, dans son attitude de respect qui ne les caractérisait pas tous. Généralement, quand les hommes étaient hauts gradés dès leur plus jeune âge, comme c'était le cas pour Yorn, ils avaient tendance à faire preuve d'une arrogance sans bornes. Bien entendu, la reine de tous se chargeait bien vite de leur faire ravaler leur fierté, mais au moins celui ci avait il une certaine raison. Le pouvoir montait bien vite à la tête, mais apparemment cet homme n'était pas de ceux-ci.

Maintenant, il attendait sa voix. Et elle allait la lui donner. Elle congédia d'un geste les gardes du corps de la salle, les laissant seuls avec les Commandants.


Relevez vous, Yorn, nouveau Commandant de l'Empire! Relevez vous, et admirez votre suzeraine, car voici venu pour vous l'heure des récompenses.

Elle attendit qu'il montre de nouveau son visage. Il était plutôt banal, mais dans ses yeux on sentait toute l'intelligence qui le caractérisait. Un homme d'esprit, et non de corps, un homme qui misait sur son charisme en paroles plutôt que sur sa beauté extérieure. Un homme comme elle les aimait. Elle le regarda un instant de derrière son masque, puis d'un main, elle l'ôta.
Son visage parfait contemplait sereinement l'homme, ses cheveux maintenant libérés en une longue cascade qui lui tombait en bas du dos. Elle ne lui en montrerait pas plus aujourd'hui, mais il pouvait facilement espérer en voir plus bientôt, s'il continuait à avoir autant de talents qu'il semblait en présenter.
Elle désigna deux coffres et ils s'ouvrirent, lui montrant un trésor de pierres précieuses et de pièces de platine les remplissant à raz bord, un trésor qui lui suffirait surement pour toute une vie sans pour autant cesser d'être riche. Il y avait aussi dedans des titres de propriété d'un petit domaine, possédant des terres, une petite ville et un château, qu'on pouvait aisément reconnaitre sur la pile de richesses, petit parchemin scellé aux armoiries de l'Empire.
Cependant l'Impératrice n'avait pas quitté du regard cet homme, car elle savait qu'il avait d'autres aspirations de richesses.


Sache qu'en plus de toutes ces récompenses, tu as aussi une bien plus grande. Tu as désormais le libre choix de ton armée parmi les troupes de l'Empire. Tu peux disposer de tout les hommes que tu désire. Tu as le droit de recruter magiciens et soldats, héros et mercenaires. Tu as le droit de tout obtenir gratuitement dans l'Empire. Tu peux venir ici autant que tu le désire, aucun endroit ne t'es interdit dans toutes les régions de l'Empire, dans le royaume de Mordal et les vallées Kilkran.

Elle posa ses yeux pleins d'amusements sur lui.

Et tu as le droit de me voir autant que tu le souhaite.
Revenir en haut
Yorn
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 36
Localisation: Au front

MessagePosté le: Mer 30 Avr - 20:17 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Elle lui donna l'ordre de se relever. Elle avait la plus douce des voix, le plus birllante. Une voix qui aurait enchanté quiconque, une voix qui n'était pourtant apuyée d'aucun maléfice. Sans attendre il se releva et contempla sa Maîtresse avec tout le respect et l'émerveillement qui lui était du. Lui, pauvre homme, devait sembler particulièrement pouilleux et miteux par rapport à elle. Et l'habit de général n'y changeait rien, il manquait de grâce devant l'assemblée et surtour devant l'impératrice. Elle lui fit un honneur magistral, royal, elle découvrit son visage et lui permit de le contempler. L'honneur et la fierté l'emportèrent sur tout le reste. Il ne regardait même pas les cadeaux qu'on lui donnait, les richesses qu'on lui attribuait. Il se plongeait dans ces yeux, avec toute la passion qu'il éprouvait à l'égar de l'empire. Il était le plus heureux des hommes en cet instant, et pourtant, il lui restait tant à faire, tant à accomplir.

L'impératrice lui parla de nouveau, le ramenant à la réalité brûlante qui l'entourait depuis des mois, la guerre. Il se repris totalement, sans pour autant quitter sa Maîtresse des yeux. Elle lui donnait le libre choix de ses troupes. Il pouvait demander les renforts qu'il souhaitait. Il avait en réalité grand besoin d'un contingent d'elfe. Les elfes étaient de puissants mages mais aussi de puissants guerriers. Mais il ne demùanda rien, il resta simplement devant l'impératrice. Ce n'était pas urgent, il ferait parvenir ses demandes aux concernés directement. Il ne fallait pas abuser de l'Impératrice de la sorte. C'était incorrect. Elle lui promit aussi de le recevoir autant de fois qu'il le voudrais. L'honneur était trop grand. Le petit corps frêle au viage creusé ne bougea pas.

"Je me chargerais de vaincre vos ennemis. Ce que vous m'offrez est une gloire trop grande. La victoire, le fait de savoir que l'empire est plus puissant encore me suffit amplement. C'est aux soldats de reconnaître mon talent et à moi de reconnaître le vôtre. Je ne vous demanderais qu'une chose et je comprendrais qu'on me la refuse, mais il est dans l'intérêt de l'empire de vous le demander... Je voudrais que s'il m'arrive de combattre aux côtés d'autres commandants, je puisse disposer de ses troupes comme si c'étaient les miennes ? La victoire n'en sera que plus facile."

Il laissa l'assemblée méditer à cela. C'était nécessaire, il le savait, mais le commandement rongeait bien des êtres.
_________________
Il faut toujours tout voir, tout prévoir, sinon, c'est la défaite...
Revenir en haut
L'Impératrice
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Jeu 1 Mai - 09:03 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

L'Impératrice lui offrit un magnifique sourire. Ses paroles étaient elles aussi pleines d'esprits, il voulait être modeste, on aurait presque dit qu'il aurait voulu refuser ses cadeaux. La modestie, une qualité qui plaisait à l'Impératrice. Elle même n'était pas tellement modeste que ça, car elle savait qu'elle était l'être le plus puissant en ce monde, mais elle considérait toujours ses alliés et ses ennemis avec respect, sachant pertinemment qu'il y avait toujours un risque pour que l'un d'eux devienne un jour plus fort qu'elle. Cependant, pour le moment cela ne s'était encore jamais vu.

Puis le Yorn lui fit sa demande. Elle accorda une minute de murmures aux autres Commandants, qui semblaient tous assez désarçonnés par la demande du jeune homme si frêle. Naturellement, aucun d'entre eux n'étaient prêt à abandonner ses hommes, ses hommes si durement ralliés à sa cause, à ce nouveau général sans nom, qui possédait uniquement une seule victoire à son actif. Non, cela était intolérable pour eux, il n'y avait aucun doute que l'Impératrice refuse. Mais la grande femme se leva de son trône, et d'un geste fit taire l'assemblée.


"J'accepte ta demande, Yorn."

D'autres murmures. Les Commandants étaient stupéfait. Comment l'Impératrice pouvait elle les trahir ainsi? Cela était intolérable, leur faire perdre le commandement de leurs propres troupes, non, ils ne pouvaient tolérer cela. Mais naturellement, aucun d'entre eux ne voulait prendre la parole pour protester, aucun d'entre eux ne se leva pour s'opposer à la décision de la reine de tous. Cependant, l'Impératrice fit venir à nouveau le silence...

"Je comprend votre désarrois, Commandants de l'Empire. Je sais que vous êtes tous de fins stratèges, et que vos troupes vous appartiennent corps et âme. Aussi je vais mettre quelques conditions à ce contrôle des armées. Tout d'abord, tu n'auras pas le droit de donner des ordres aux membres de la garde rapprochée du Commandant, tout simplement parce qu'il sont dévoués corps et âme à celui-ci et que tu ne saurais les commander.
Ensuite, si jamais tu venais à faillir avec des troupes qui ne t'appartiennent pas, ce sera aux soldats de juger si tu as été un bon commandant ou pas. Si jamais leur avis est contre toi... Je laisserais mes Commandants faire de toi ce que bon leur semble.
Est ce que ces conditions te conviennent, Commandant?


Un lourd silence plana dans la salle. Les Commandants se taisaient, tous attendaient la réponse du général. Aurait il assez de culot, et surtout assez de talent, pour accepter? Avait il tant confiance en lui? Et surtout, serait il à la hauteur? Les Commandants aimaient les intrigues de la cour, et un de moins dans les robes de l'Impératrice ne leur ferait pas de mal. Ils étaient tous fou d'elle, et certains d'entre eux étaient plus que perfides. Il y aurait surement des tentatives d'assassinat. Mais l'Impératrice savait que Yorn possédait assez d'intelligence pour organiser une protection de lui même très efficace.
Revenir en haut
Yorn
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 36
Localisation: Au front

MessagePosté le: Ven 2 Mai - 17:24 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Les conditions que lui proposa soudain l'impératrice lui parurent juste. Juste, mais dangereuse. A en voir la tête de ses semblables, ils ne semblaient pas aprécier tellement. Ils étaient de loin plus puissant que lui. Il ne se donnait pas deux minutes face à l'un d'eux en duel. Pourtant, il avait besoin de cela. C'était l'un des facteurs de ses futures victoires. Elle serait facilité et surtout multipliés. Les métans finiraient par être totalement détruit. Il en fit le serment. Mais aujourd'hui il se tenait face à des cammandants de l'empire, près à l'étriper, à le trucider s'il prenait une once de pouvoir de trop sur eux. Ce jeu lui plaisait. Il savait maintenir les populations. Il saurait maintenir ceux là. L'odeur de la victoire étaient trop forte, ils ne sauraient y résister.

"Vos conditions me semblent parfaite, Ô grande Impératrice. Je ne vous décevrez pas. J'assumerais toujours les conséquences de mes décisions. Ma volonté sera la vôtre."

Il s'inclna à nouveau en signe de respect, mais aussi comme pour demander de se retirer. Il lui suffirait d'une victoire. Une seule autre sur l'ennemi. Une victoire qui anéhantirais le troupeau de métans qui n'étaient pas très loin de son camp. Alors plus rien n'arrêterait la gloire qu'il laisserait dans son sillage. Les commandants eux-même se mettraient en rang derrière lui. Aucun ne pourrait plus s'opposer à lui. L'empire serait invincible. Et pour cela il lui suffirait d'une seule victoire. Le plus tôt possible. Il lui fallait retourner voir ses troupes.
_________________
Il faut toujours tout voir, tout prévoir, sinon, c'est la défaite...
Revenir en haut
L'Impératrice
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 14:53 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

*Tu as du cran, et tu as confiance en toi... Tout ce qu'il faut pour faire un bon commandant, mais aussi une cible de choix pour tes semblables... *
L'Impératrice jugeait du regard le jeune homme incliné bien bas. Elle savait déjà quel projets elle avait pour lui. Un grand avenir allait s'ouvrir devant lui s'il était en mesure de répondre à ses attentes. Mais tout d'abord il lui fallait protéger ce potentiel de tout les autres Commandants, qui n'étaient que trop jaloux de leur pouvoir et des faveurs qu'elle pouvait leur donner. Et elle savait très bien comment faire. Il fallait déjà l'associer avec les grands noms de ce monde, car elle le savait, il n'était pas en mesure d'affronter lui même les autres Commandants, tous réputés pour leur grande maitrise de la magie ou des armes. Peut être aurait elle du l'entrainer, mais elle n'en avait pas le temps. Enfin, plus exactement c'est la mission de Yorn qui ne pouvait attendre. Il ne pouvait pas rester ici, même s'il avait le droit de passer de temps en temps, car la mission qu'elle allait lui confier était trop importante. Aussi allait elle le mettre auprès de personnes qui pourraient lui donner quelques leçons en même temps qu'il accomplirait sa quête.


Commandant Yorn. Vous pouvez vous relever, car maintenant j'ai des missions à vous confier. Vous n'allez pas sur le front Metan.
Je vais vous expliquer. Les Metans ne sont pas réellement une menace pour l'Empire. La guerre entre nos deux peuples n'est là simplement parce que nous en avons tout deux besoins pour maintenir l'ordre dans chacun de nos deux camps. LA victoire n'est pas souhaitable, du moins pour le moment. Je suis sur que vous pouvez comprendre cela. Car une autre menace plane sur l'Empire, et c'est de celle-ci que nous devons nous débarrasser en premier. Je parle bien évidement de la Rébellion.
Elle est de plus en plus forte depuis peu, et d'après nos renseignements elle disposerait même d'une ville et d'une armée entière de dissidents prêt à reverser l'Empire. C'est pour cela que nous ne pouvons gagner la guerre contre les Metans, car le peuple n'aurait alors plus besoin de l'Empire pour le gouverner, et il se tournerait aussitôt vers ces rebelles incapables d'instaurer un régime fiable. Comprenez bien qu'ils pensent se battre pour une juste cause, alors qu'en réalité ils ne savent même pas comment un véritable Empire doit être dirigé. Ils ne feraient qu'apporter le chaos sur notre terre, et cela nous ne pouvons le permettre. Nous ne voulons que le bien de notre peuple.
Votre mission sera de vous approprier les troupes que vous désirerez et de vaincre totallement la rébellion. Pensez vous que vous serez en mesure de le faire, Commandant Yorn?


Cette fois ci son regard c'était fait impérieux et on pouvait enfin voir qu'elle était réellement reine, qu'elle était réellement celle qui dirigeait. Ses paroles étaient faites pour convaincre, pour persuader, et elles auraient pu motiver une armée entière. La première force de l'Impératrice était de pouvoir donner des ordres et de se faire obéir.
Revenir en haut
Yorn
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 36
Localisation: Au front

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 18:25 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Ce fut avec surprise qu'après lui avoir dit de se relevé et qu'il l'ai fait, qu'il l'entendit dire qu'il ne rejoindrait pas ses troupes. Qu'on lui confiait uneautre mission. Il ne broncha pas et pourtant, une multiude de question se posait dans sa tête. Bien entendu les ordres de l'impératrice n'était pas sans fondement elle savait ce qu'elle faisait. Elle était l'Impératrice. Il l'écouta alors parler d'une rebellion. C'était donc vrai ? Cela faisait plus de dix ans maintenant qu'il était en permanence sur le front contre les metans. Les nouvelles de l'empire circulaient mal. Ils avaient en effet eut vent avant sa victoire d'une rebellion. Mais ils ne l'avaient pas prise au sérieux. Quant au fait que la guerre était nécessaire. Il n'était pas de cet avis. L'empire avait mille et une raison d'exister et le combat contre les métans était loin d'être la seule. Mais que cette guerre perdure le temps de mater la rebellion, il lui semblait que c'était la meilleur chose à faire, il n'y avait pas de doute.

Sa mission était en apparence simple, anihiler une rebellion. Mais cela pouvait prendre rapidement une autre ampleur. Une rebellion, contrairement à une révolution ne rassemblait pas la majorité de la population, et se faisait la plupart du temps grâce à des series d'escarmouches désordonnées qui ne faisaient qu'agacer les soldats. Ce type de conflit était difficile à remporter. Il n'y avait pas de bataille rangée. Pas une armée contre une autre, mais une armée contre un fantôme. La pire des guerres. Cependant l'Impératrice parla d'une ville déjà prise pas ces rebelle, ce qui impliquait clairement une armée organisée. Cela serait donc facile. La victoire serait possible.

"Je pense que nul ennemi de l'empire ne devrait se dresser sur mon chemin, Impératrice. Je vaincrai ces rebelles. Donnez moi deux mille fantassin, deux mille cavaliers, mille archer et trente machine de guerre, dont vingt trébuchet, et j'aurais une bonne nouvelle à vous annoncer. Ce bataillon me permettra de connaître mon ennemi, si j'ai besoin de plus, je vous ferez parvenir une demande de renfort. Je peux partir sur le champs si vous le souhaitez."

Il avait dit ces derniers mots avec la ferme intention de partir au devant de ses troupes pour cette mission. Il ne savait même pas où aller et pourtant, il vaincrait, il en était sûr.
_________________
Il faut toujours tout voir, tout prévoir, sinon, c'est la défaite...
Revenir en haut
L'Impératrice
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 18

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 18:01 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Le jeune homme était fougueux, et plein de talent. Il était impatient de retrouver ses troupes. Un homme de terrain, pas un de ces vils diplomates de la cour, qui une fois devenus commandants ne cherchaient qu'à lui complaire en s'entrainant avec elle et tentant vainement de la charmer. Non, lui était un homme qui vivait pour l'action, et cela lui plaisait véritablement. Aussi allait elle lui accorder des troupes de choix.

Tu vas bientôt pouvoir te retirer, Commandant Yorn, et retrouver tes troupes. Tu auras celle que tu as demandé, tu n'auras qu'à ordonner qu'elle te joignent à la forteresse, où tu passeras obligatoirement en retournant par le portail qui t'a mené ici. Cependant, j'ai une dernière chose à te dire.

Elle descendit de son trône, et s'approcha de lui, sa robe glissant avec grâce sur le sol de marbre. Quand elle fut à quelques centimètres de lui, elle posa sa main sur son épaule.

Tu auras pour protection un Archimage dénommé Janel. C'est un élément très prometteur, jeune comme toi, qui fait ses débuts dans la hiérarchie de l'Empire lui aussi. Je pense qu'ensemble vous serez capable de grandes choses. Il sera à tes ordres, mais sera aussi ton compagnon d'arme, ton coéquipier en quelque sorte.

Ainsi, elle lui offrait non seulement une troupe de choix, mais aussi un moyen de se protéger contre la fureur des autres Commandants. Il serait entre de bonnes mains avec lui. Puis, elle s'approcha encore plus de lui, et caressa sa joue.

Va, tu as ma bénédiction. Va et vainc.

Elle déposa un baiser sur sa joue, et retourna lentement s'assoir sur son trône, sans se retourner. Quand elle serait assise de nouveau en face des portes, elles seraient fermées, et le Commandant partit.
Revenir en haut
Yorn
Impériaux

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 36
Localisation: Au front

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 20:41 (2008)    Sujet du message: Un nouvel élève Répondre en citant

Elle retint encore un peu. Pour lui laisser une dernière instruction. Pour lui donner un élément qu'elle ne voulait pas être entendu par les autres Commandant puisqu'elle descendit de son trône et vint lui dire à l'oreille. Il goûta délicieusement à l'instant en la voyant marcher vers lui. Elle avait toute la grâce d'une déesse. En ce mouvement elle méritait toute l'attention jamais développé par l'empire entier. L'admiration était dans les yeux du Commandant et il ne lui semblait pas qu'elle puisse un jour partir. Il resta cependant de marbre. Ne montrant rien de son émotion.

Elle lui parla alors d'un archimage qui aurait pour rôle sa protection. Cela lui semblait futile. En tant que commandant d'une grande armée, il avait des milliers de gardes du corps. Les plus dévoués du monde en cas de victoire. Cependant, il repensa à l'expression des autres commandants, au jalousie de cette cours idiote qui s'était assemblée ici. Eux représentaient un danger. S'il devenait trop glorieux, ils feraient tout pour se débarraser de lui. C'était évident. Alors cette protection ne serait pas de trop. Hélas le lien entre les deux être se créerait dificilement, Yorn était associable et d'une nature assez froide en conversation. Mais qu'importe, il ferait ce que l'impératrice dirait.

Elle lui souhaita bonne chance en lui carressant la joue. Il sentit un frisson le parcourir. Ce geste d'affection était un trop grand honneur. Il essaya tant bien que mal de rester sobre, mais il dégagea un léger souffle de contentement. Ce qui se passa ensuite fut peut-être l'instant le plus merveilleux de cet entretient. L'Impératrice déposa sur sa joue un baiser. Une tendesse qui l'empli de plaisir. Un maigre sourire, ressemblant plus à un rictus maladroit qu'à un sourire, apparut pendant une faible seconde sur son visage. Puis elle retourna à son trône. Sans attendre de savoir qu'elle serait la réaction des autres. Il sortit. Cette audience était une bénédiction qui lui resterait en mémoire toute sa vie.

Mais maintenant, place à la guerre.
_________________
Il faut toujours tout voir, tout prévoir, sinon, c'est la défaite...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:01 (2018)    Sujet du message: Un nouvel élève

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Meltina RPG Index du Forum -> Archives -> Archives Rp Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com